DOCTRINES

 

 

 

 

 

Doctrines de combat :

 

     Les Black Templars ont perpétué la manière de combattre de leur fondateur, Sigismund, et préfèrent le corps à corps aux duels de tir. Selon eux, ce n'est que dans de tels combats que le space marine peut s'enorgueillir de fait d'armes et s'assurer que son ennemi est définitivement anéanti. Cet état d'esprit est renforçé par le fanatisme des frères de bataille Black Templars que leur juste colère rend impétieux et téméraires. Ils avancent sans fallir vers l'ennemi, plus décidés encore lorsque leurs frères tombent, ils sont alors poussés en avant par leur soif de vengeance.

 

     Ardeur du juste :

 

     Face à de grosses difficultées ou un tir nourri, alors que la majorité des autres spaces marines se replient pour mieux contre-attaquer, les Blacks Templars se jèttent sur l'ennemi, redoublant d'ardeur et de détermination.

    Lors de la phase de tir, toute unité d'infanterie (pas d'infanterie aéroportée) n'étant ni bloquée ni en train de battre en retraite doit effectuer un test moral si elle subit au moins une perte à cause des tirs ennemis, pas seulement lorsqu'elle perd 25% de ses effectifs. Les autres unités black templars font normalement leur tests de moral et leur mouvement de retraite. Notez que toutes les unités Black Templars effectuent normalement leurs tests de blocage.

    Si une unité d'infanterie (et les personnages independants qui l'accompagnent mais pas l'infanterie aéroportée) doit effectuer un test moral et le réussit, elle doit se déplacer vers l'ennemi le plus proche dans sa ligne de vue. Ce mouvement est identique à celui d'un mouvement de consolidation suite à un massacre (jet de 1d6) et suit les règles normales. Si l'unité rate son test moral, elle bat en retraite normalement.

    Les black templars qui réussissent un test seul contre tous ou qui subissent une attaque de char ne bénéficient pas de la règle ardeur du juste.

 

     C'est la règle principale des Black Templars, quelques points de détails et quelques conseils :

 

 1) le chapelain BT réussi automatiquement tout test moral et cette capacitée s'étend à l'escouade qu'il commande, aussi tout chapelain à pied fera réussir automatiquement la règle ardeur du juste à toute escouade qu'il commande ou qu'il a rejoint. Ajoutez y 3 cénobites et vous aurez une troupe qui vas avancer de 1d6+3 à la moindre perte.

 

 2) Moderez votre envie de faire beaucoup d'escouades de tir de soutien, car à la première perte, elle vont quitter le couvert ou elles étaient bien cachées pour se retrouver au mileu de nulle part...

 

 3) Gardez toujours à l'esprit que sans chapelain vos troupes se dirigerons vers l'escouade la plus proche...

 

 4) Attention aux troupes adverses qui vont se téléporter dans votre dos pour vous faire partir "dans l'autre sens" dès la première perte... soyez capable de réagir avec une troupe en réserve.

 

 4) N'oubliez pas que les sceaux des croisés permettent de relancer un jet ardeur du juste particulièrement foireux... il suffit pour cela qu'une seule figurine en soit équipée (attention, dans le cas d'une escouade c'est toute l'escouade qui doit s'en équiper ou personne).

 

 

     Honnis soient les sorciers :

 

    La haine que les black templars vouent aux sorciers et aux psykers est telle qu'ils ne combattront jamais aux cotés de ces derniers. Aucune figurine dotée de pouvoirs psychiques ne peut être alliée à des black templars. Ils ne se battrons jamais en tant qu'alliés à une armée qui inclue des figurines dotées de pouvoirs psychiques à l'exception des chevaliers gris.

 

     La règle est limpide et se suffit à elle même !, pas de psykers pour alliés !...pas d'inquisiteurs, d'archivistes etc...

 

 

    Sauvegardes d'armure differentes :

 

     La règle des sauvegardes différentes est définie page 76 du livre de règle.

    En gros, si 10 initiés et 5 novices sont touchés par 12 tirs de bolters, les 10 initiés on une sauvegarde à faire (ils sont la sauvegarde majoritaire) et 2 novices doivent aussi faire une sauvegarde.

    La règle est simple, on part de la sauvegarde majoritaire (en cas d'égalitée, c'est la plus mauvaise qui est retenue) et on attribue une save à chaque figurines, puis on passe à la sauvegarde suivante etc etc...

 

 

      Tuez les tous ! :

 

    Les black templars sont si fanatiques dans leur persécution des ennemis de l'empereur qu'ils tenteront généralement de massacrer l'adversaire le plus proche, même si tirer sur un autre adversaire éloigné s'avèrerait tactiquement plus judicieux. Si une unité d'infanterie, d'infanterie autoportée ou un escadron de moto black templars tire pendant une phase de tir, elle subit un malus de -1 à son commandement lors du test pour vérifier si elle doit viser l'unité la plus proche.

    Les véhicules ne sont pas affectés par cette règle et suivent celles habituelles données dans le livre de règles.

 

     C'est bien évidement assez pénalisant, déjà que nos escouades de soutien sont assez délicates à manoeuvres du fait de la règle ardeur du juste... si vous décidez quand même d'en inclure en assez grand nombre, prenez un sénéchal comme QG pour limiter les effets de cette règle.

 

 

      Pas de pitié !, pas de remords !, pas de crainte ! :

 

    Les black templars sont consumés par une haine implacable et ne reculent jamais devant l'ennemi. Lorsqu'elle se batent au cours d'un assaut, les unités black templars sont sans peur.

 

     On tombe donc sous le coup de la règle des blessures suplémentaires attribuées à une escouade sans peur ayant perdue un corps à corps.