La cage de Fer

 

 

 

 

    L'épisode de la Cage de fer ne concerne pas les Black templars, mais la légion des Impérial Fists et leur primarque... toutefois, il me semble important de décrire ici cette sanglante bataille car elle montre bien pourquoi les Impérial Fists et leur chapitres successeurs ne portent pas les Iron Warriors dans leur coeur... Il est bon de rappeller que les deux légions possédaient la même spécialitée, celle de "maître des fortifications".

    Cette bataille prend place quelque temps après l'assaut des forces d'Horus et sa défaite sur Terra. Les maîtres des légions loyalistes se querellent à propos du fameux codex astartes créé par Roboute Guilliman primarque des Ultramarines. Rogal Dorn et Leman Russ s'opposent fermement à cette scission... la guerre est presque en train de couver entre les légions loyalistes et l'anarchie guette cette sombre période.

    Si l'entêtement de Rogal Dorn prend des proportions légendaires (ou stupides), personne ne sait vraiment pourquoi il est resté sur Sebastus IV malgré un anéantissement certain. Une des hypothèse qui me plait le plus est celle qui dit qu'il aurait reçu une vision de l'empereur lui "montrant" son erreur de ne pas vouloir dissoudre sa légion pour respecter le codex astartes de roboute. Voyant cela il décida de purifier sa légion dans le sang et les larmes pour renaitre ensuite plus fort tel que le désirait l'empereur (c'est en partie expliqué dans l'histoire de rogal Dorn)

 

 

    Le seul grand triomphe de Prturabo qu'il connut après lhérésie d'Horus lui permit d'atteindre le rang de Prince Démon. Les Irons warriors avaient été sur le point de franchir les défenses du palais Impérial mais ils furent contraints de prendre la fuite à la mort du Maître de Guerre.Leur empire fut ensuite lentement mis en pièces par les Impérial Fists qui attaquaient chaque forteresse avec une supériorité écrasante. Perturabo conçut cependant un piège pour tenter d'attirer Dorn. Le primarque des Irons Warriors dessina lui-même les plans de la forteresse éternelle sur Sébastus IV, un lieu censé être imprenable. Ayant entendu parler de cette forteresse, Rogal dorn déclara publiquement qu'il irait chercher lui-même Perturabo et qu'il l'amènerait sur Terra dans une cage de fer. Roboute Guilliman demande à Dorn de le laisser venir avec lui, mais comme l'avait planifié Perturabo, le primarque des Impérial Fists fut trop arrogant et entreprit cette mission seul.

 

    Rogal Dorn s'attendait à une bataille loyale, mais cela ne faisait pas partie des plans de perturabo. La forteresse éternelle était en fait un piège sophistiqué. En son centre un donjon s'élevait au milieu de plus de vingt kilomètres carrés de bunkers, de tours, de champs de mines, de tranchées, de fils barbelés, de pièges à tanks et de redoutes. Des tunnels s'étendaient vers les fortifications en adoptant la forme d'une étoile à huit branches partant du donjon. Toutes les entrées étaient dissimulées, le donjon n'avait nulle valeur stratégique et n'était là que pour appâter les Impérial Fists. La forteresse éternelle était en fait une plaine de vingt kilomètres carrés de mort assurée.

 

    Perturabo et les Irons warriors attendirent patiemment sous la surface de la planète que les Impérial Fists déclenchent le bombardement orbital. Dès qu'il débuta, ils répliquèrent avec un grand nombre d'armes de barrage dissimulées dans des silos loin de la forteresse Eternelle. Les Impérial Fists contre-attaquèrent précipitamment en débarquant grâce à leurs Thunderhawks. Dès que l'attaque commença, les Iron warriors provoquèrent l'explosion des silos, ce qui envoya des millions de tonnes de débris dans l'atmosphère de Sebastus et rendit totalement impossible toute communication entre la surface de la planète et les vaisseaux en orbite.

 

    La détonation était le signal qu'attendait les vaisseaux ennemis. La flotte La flotte renégate attaqua celle des Impérial Fists qui se trouva désemparée sans le soutien des Thunderhawks. De nombreux Iron Warriors s'étaient embarqués à bord des vaisseaux d'attaque de façon à pouvoir aborder les croiseurs de la flotte loyaliste. Les Impérial Fists tentèrent de tenir leur position mais furent inexorablement repoussés par les assauts incessants des hérétiques. En quelques heures, les seules cibles attaquées à la surface de la planète étaient celles qui avaient été prédéfinies par Perturabo lui-même.

 

    Soumis au tir des barges orbitales Iron Warriors, les Impérial Fists entamèrent leur progression selon le schémas classique, avec quatre compagnies de front. Perturabo s'attela alors à les détruire les unes après les autres. Les mines prélevèrent tout d'abord un lourd tribut, puis, lorsque les Impérial Fists atteignirent les premières lignes de fortifications, les Irons Warriors ouvrirent le feu. Alors que les premiers échanges de tirs occupaient l'attention des loyalistes, des petits groupes de commandos jaillirent des bunkers pour s'attaquer aux chars immobilisés par les fortifications. Les Impérial Fists se retournèrent pour faire face à cette nouvelle menace et se retrouver pris entre deux feux. Ils se rallièrent rapidement autour de leur primarque et tentèrent de submerger les tranchées qui n'abritaient déjà plus personne. Ce n'était que le début du cauchemar pour les Impérial Fists. Leur légion fut disséquée véhicule après véhicule, escouade après escouade. Rogal Dorn restait convaincu de ses chances de victoire et poussa toujours plus en avant . Perturabo ordonnait régulièrement à ses hommes de se retirer d'un endroit pour en investir un autre, une tactique destinée à morceler les Impérial Fists en compagnies puis en escouades. A partir du sixième jour, chaque Impérial Fists luttait virtuellement seul et était forcé d'empiler les cadavres de ses frères pour se protéger ou de se terrer dans les tranchées boueuses pour éviter de se faire faucher par un tir de bolter. Perturabo resta calme et laissa Rogal Dorn le défier sans relâche. Il savait que la vue de leur primarque désespéré démoralisait ses adversaires.

 

    Le siège de la Forteresse Eternelle se prolongea sur trois semaines de plus, les Impérial Fists s'étaient définitivement embourbés dans le no man's land et ne pouvaient plus s'échapper. Les Capitaines pensaient que le plus sage était de demander un cesser-le-feu mais Rogal Dorn refusait d'admettre l'évidence. Incapables d'abandonner leur primarque, ses hommes étaient prêts à mourrir a ses cotés.

    

    La seule erreur de Perturabo fut de prendre trop de plaisir devant la souffrance des Impérial Fists, car il aurait pu en finir avec eux à n'importe quel moment, mais préféra en profiter chaque jour un peut plus. Hereusement pour Rogal Dorn, Roboute Guilliman fit passer l'intérêt de l'Impérium avant sa fierté personnelle et envoya sa légion au secours des Impérial Fists. La puissante flotte Ultramarine força les Iron Warriors à reculer alors que les Thunderhawks plongaient vers le sol pour évacuer les Impérial Fists survivants. Perturabo ne put faire face aux deux légions et se contenta d'empêcher les Impérial Fists d'emporter leurs morts avec eux.

 

    Rogal Dorn était un homme brisé lorsqu'il quitta la planète. Il fallut dix-neuf années à la légion des Impérial Fists pour réparer les pertes en hommes et en matériel qui furent infligés sur sébastus IV et pouvoir repartir au combat. Ils laissèrent plus de quatre cents marines dans les tranchées de la Forteresse Eternelle et les survivants portaient d'horribles séquelles de ces combats.

    Les gènes récupérés sur les cadavres furent sacrifiés aux sombres dieux du Chaos et, en retour, Perturabo fut élevé au rang de Prince Démon.

 

 "Issu de l'index Astartes I sur les Iron warriors"

 

© Copyright Games Workshop