Fondation de la 7ème Légion des Impérial Fists

 

 

La septième légion fut formée sur Terra comme le prouve son honneur de bataille "Roma". Celui-ci n'est plus visible désormais que sur une icône en céramite tellement fragile qu'elle ne peut même plus être exposée hors du Réclusium Intérieur.

La septième légion avait été largement renforcée sur Inwit et plus de 70% de ses effectifs étaient composés d'aspirants. Les Imperial Fists faisaient exception parmi les chapitres car les frères de bataille et leur Primarque furent unis très tôt dans leur service auprès de l'Empereur et ils purent tisser entre eux des liens très étroits. Nés du même patrimoine génétique, le Primarque et sa légion montraient la même rigueur disciplinaire et un dévouement total aux ordres de leurs supérieurs.

Les rares frères de bataille nés sur Terra avaient apporté avec eux une tradition de duels d'honneur qui fut rapidement adoptée par le reste de la légion. A l'heure actuelle, les Imperial Fists continuent de pratiquer ces duels d'honneur [jusqu'au premier sang] à l'épée selon les traditions qui leur ont été enseignées. Nul homme ne connaît l'origine de cette coutume mais elle unit les frères entre eux par des liens éternels et leur remémore leur origine terrestre où qu'ils se trouvent dans la galaxie.

 

 

IIème Fondation, création des Black Templars

 

 

Les Black Templars sont le 29ème chapitre créé, soit le 9ème de la IIème fondation (les Crimson Fists sont le 30ème).

 

 

La scission des Impérial Fists en 3 chapitres fut effectuée de la manière suivante :

 

Les frères de bataille les plus fanatiques quittèrent la légion pour fonder le chapitre des Black Templars et sont depuis cette époque en croisade permanente.

Les aspirants les plus jeunes de la légion, moins impliqués dans les rites initiatiques et automutilatoires des Imperial Fists, quittèrent leurs frères pour créer le chapitre des Crimson Fists.

 

Ces deux nouveaux chapitres se développèrent rapidement et acquirent une réputation de bravoure et d'efficacité au travers de l' Imperium, ce qui est aujourd'hui encore une source de fierté pour les Imperial Fists.

 

Après le carnage de la Cage de Fer, les Imperial Fists survivants étaient tous devenus des vétérans endurcis. Ils étaient suffisamment nombreux pour constituer à eux seuls un chapitre tel qu'il fut défini par Roboute Guilliman dans le Codex Astartes.

 

Le patrimoine génétique des Black Templars est parfaitement stable et n'a jamais montré le moindre signe de mutation. Toutefois, comme celui de leur chapitre progénitor les Impérial Fists, ils ont perdu quelques améliorations génétiques mineures, notamment la capacité de sécréter la membrane cataleptique qui permet à un Space Marine d'entrer dans un état de stase prolongée. De même, ils n'ont plus les glandes de Betcher qui leur permettaient de sécréter et de cracher un poison corrosif sur l'ennemi.