Cephian IV

 

 

 

Monde chaud et aride, Cephian IV n'a que peu de ressources hormis quelques dépôts de minerai, et une sauvage culture de guerriers impitoyables. Une secte du Chaos manipulée par l'Alpha Legion ne tarda pas infiltrer les cultes martiaux de la planète, et une rébellion engloutit le monde entier, rébellion qui fut réprimée par les Black Templars en 343.M37. une fois la révolte écrasée, les Artificiers du chapitre, assistés d'une armée de Serviteurs, bâtirent un fort dans les montagnes d'Harake, depuis lequel les Black Templars pourraient surveiller la planète. Loin de prendre ombrage de la présence des Marines, les guerriers de Cephian IV en vinrent à admirer les Black Templars pour leur force et leur inflexibilité.

Mais avec le temps, le respect finit par redevenir de la haine, et les cultes secrets recommencèrent à apparaître parmi les guerriers de Cephian IV. Sous une apparence de loyauté, le culte des Dieux Sombres refit surface, là encore encouragé par les agents de l'Alpha Legion qui avaient leurs propres raisons de vouloir la chute de ce monde.

La Croisade Tonnerre, menée par le Sénéchal Ulliquel, se rendit sur Cephian alors qu'elle se dirigeait vers le Domaine des Tempêtes pour amener la lumière de l'Empereur dans ce secteur oublié de la galaxie. Son but était de prendre avec elle les Novices que le Chapelain Develain, Gardien de Cephian, estimait dignes de poursuivre leur entraînement aux côtés d'Initiés.

A l'insu des Black Templars, les renégats de l'Alpha Legion et leurs séides avaient contracté une alliance impie avec les Eldars Noirs de la Cabale de la Lame Brisée afin de ralentir ou d'empêcher la Croisade Tonnerre d'atteindre sa destination : l'Alpha Legion pour des raisons trop tortueuses pour être identifiées, les Eldars Noirs pour le simple plaisir d'infliger toujours plus de souffrance !

++

Un genou a terre, le front posé sur la poignée de son épée dont la lame était enfoncée dans le sable mordoré, le Champion de l'Empereur priait. Une fois ses dévotions complètes, il se relava, tirant sa lame noire du sol et lui faisant décrire quelques arcs pour détendre les muscles de son dos. Il força sa respiration à ralentir et immobilisa le glaive levé devant lui, la garde à hauteur de ses yeux. Puis il attaqua soudainement dans le vide, son corps suivant sa lame, chacun de ses gestes animé d'une précision millimétrique, parfaitement contrôlée. Taille, estoc, feinte : l'épée était devenue l'extension de son bras, et il l'utilisait avec autant d'adresse à une qu'à deux mains.

Il termina ses exercices, rengaina l'épée, et son regard se porta sur les hordes traîtresses rassemblées au pied du fort. Ses lèvres se retroussèrent en un rictus de mépris lorsqu'il identifia un sorcier au milieu des rangs des hérétiques. Il leva son épée et la tendit vers le nécromant, avant d'annoncer d'une voix glaciale : "Ce misérable sorcier mourra sous ma lame. J'en fais le serment."

 

Scribe : Baal-Moloch
(Source : WD139)