La Croisade de Lastrati

 

 

 

La seconde purge de Lastrati - la libération du Camp Viral 9-19 - 543.M36

Dans leur quête de perfection génétique, les Quintarques de Lastrati avaient fini par s'adonner à des rites barbares impliquant des sacrifices humains, et ils organisaient régulièrement des pogroms pour exterminer impitoyablement tous ceux dont l'apparence déviait des critères de pureté établis par les dirigeants de la planète. Ils ordonnaient régulièrement des campagnes de bombardement pour raser des continents entiers tandis que des chercheurs développaient des virus génétiques à l'aide de technologie extraterrestre obtenue au marché noir.

Le Sénéchal Gervhart et les combattants de la Croisade Athalor, en pèlerinage sur Lastrati, dont l'extrême dévotion des habitants était jusque-là reconnue dans tout l'Imperium, furent horrifiés par ce qu'ils virent. Les Space Marines, d'abord fêtés comme le summum de la pureté génétique, comprirent bien vite que ce qu'ils avaient pris pour un remarquable exemple de piété avait dégénéré en un culte pervers qui n'avait rien à envier à celui des Puissances de la Ruine. De par son autorité, le Sénéchal Gervhart déclara les Quintarques de Lastrati Excommunicate Dictatus et les exécuta de ses mains. La Divine Armée de la Quintarchie, extrêmement fière de sa pureté raciale supposée, prit acte de cette déclaration de guerre et organisa la résistance lorsque le reste de l'armée de Gervhart entama son assaut orbital.

Les principes de l'Armée Divine se retournèrent contre elle, car les soldats étaient trop peu nombreux et même si les Black Templars étaient tout de même en infériorité numérique, leurs capacités martiales leur donnaient l'avantage. Après quatre ans de guerre, les hommes de Gervhart avaient encerclé la Divine Armée dans une région nommée la Plaine de la Pureté, où les soldats se préparèrent à un dernier carré sur la Colline des Hérétiques. Celle-ci recouvrait de son ombre un sinistre camp de prisonniers nommé Camp Viral 9-19, où les xeno-biologistes menaient des expériences sur des cobayes humains afin de concevoir des virus n'affectant que des individus possédant certaines caractéristiques génétiques prédéfinies, pour garantir la pureté de la population. Les Black Templars avaient libéré plusieurs de ces camps au cours de leur campagne et en connaissaient les horreurs, aussi massacrèrent-ils l'ennemi sans accorder aucune pitié. Une fois la Divine Armée éradiquée, les Apothicaires Black Templars entreprirent de soigner les anciens détenus des camps génétiques. Cependant, en raison des terribles épreuves endurées, nombre d'entre eux moururent peu après leur libération. Une fois les habitants de Lastrati délivrés du joug mortifère de leurs oppresseurs, la Croisade Athalor se poursuivit, mais l'accomplissement en avait été retardé de plusieurs années. Un siècle plus tard, les Frères d'Epée du chapitre estimèrent que les actions de Gervhart trahissaient un manque de détermination et d'inflexibilité indigne d'un aspirant au rang de Haut Sénéchal et sa candidature fut rejetée.

Scribe : Baal-Moloch
(Source : WD140)