La Croisade de Vinculus

 

 

 

Croisade Vinculus - bataille pour la Porte de Magma - 833.M41

Un imposant bastion de basalte noir empêchait les Black Templars d'ouvrir une brèche dans les défenses de la forteresse volcanique des guerriers du culte du sang de l'amas de Peleregon. Le Haut Sénéchal Ludoldus déclara qu'il conduirait en personne l'attaque visant à le capturer. C'est ainsi qu'alors que l'Inquisiteur Vinculus menait ses Sours de Bataille à l'assaut des murs, Ludoldus et une suite de guerriers triés sur le volet partirent à l'assaut de l'ennemi par un autre chemin.

Les calculus logi des Black Templars avaient en effet découvert un point faible dans les défenses du fort : une vanne à magma permettant d'évacuer la roche en fusion le long des flancs du volcan. Dès que la lave vomie par le cratère du volcan atteignait une certaine hauteur, la vanne s'ouvrait pour en évacuer le trop-plein. Ainsi, des guerriers suffisamment rapides pouvaient profiter de cette opération pour s'introduire dans la place forte. Il fut donc décidé qu'à la nuit tombée, Ludoldus et ses hommes tenteraient de pénétrer les défenses ennemies en empruntant ce passage.

L'assaut principal était déjà lancé lorsque Ludoldus comprit une erreur de calcul avait été commise. La vanne ne s'ouvrit qu'une heure après le début de l'attaque, alors que les impériaux avaient déjà subi de lourdes pertes. Lorsque le passage s'ouvrit enfin, le Sénéchal et ses hommes coururent le long de tunnels étroits parcourus de dangereux conduits de lave brûlante. Malgré tout, les Black Templars parvinrent à atteindre le cour du bastion, d'où ils assaillirent les défenseurs de la porte.

Ludoldus élimina lui-même le maître des assassins qui gardaient l'entrée de la forteresse. La force impériale principale avait subi entre-temps de lourdes pertes en raison du retard pris par l'ouverture de la vanne et avait dû se replier. Croyant les Black Templars isolés et vulnérables, les guerriers du culte du sang contre-attaquèrent pour déloger le Haut Sénéchal et ainsi empêcher les loyalistes de pénétrer leurs défenses, mais Ludoldus et ses hommes tinrent la salle qui commandait le mécanisme des portes avec détermination et, malgré leurs pertes, repoussèrent chaque assaut ennemi. Incapables de contrecarrer la menace que représentait Ludoldus, les cultistes durent se résoudre à abandonner le bastion, tandis que la totalité de l'armée loyaliste s'y engouffrait. Ainsi, la voie vers le cour du volcan était ouverte et c'est là que l'Inquisiteur Vinculus affronta et vainquit le démon qui contrôlait le culte du sang.

Scribe : Baal-Moloch
(Source : WD140)